Quel est la différence entre un clavier azerty et qwerty ?

Le clavier d’ordinateur est une unité d’entrée qui est utilisée pour saisir des lettres, des chiffres ou caractères dans le but de communiquer avec votre système. C’est un périphérique qui existe sous différentes formes dont le clavier azerty et le clavier qwerty. Cependant, ces deux types de clavier présentent un certain nombre de dissemblances que certains utilisateurs n’arrivent pas à remarquer. Pourtant, c’est bien perceptible. Voici la différence existante entre un clavier azerty et un clavier qwerty.

C’est quoi un clavier azerty ?

Un clavier AZERTY est un type de clavier sur lequel les premières lettres suivent le rangement A, Z, E, R, T, Y. En effet, il est souvent utilisé en Europe, soit précisément en France, en Belgique et dans d’autres pays francophones.

Lire également : Comment se connecter à Arkevia ?

Dérivé du clavier QWERTY, il est parfois critiqué par la plupart des utilisateurs à cause de certaines complications liées à son utilisation. Ainsi, ce mécontentement a permis aux fabricants de penser à la création d’une forme plus pratique et facile à utiliser du clavier AZERTY. D’où, la mise en place de BEPO qui est l’une des alternatives au clavier AZERTY.

C’est quoi un clavier qwerty ?

Un clavier QWERTY encore appelé clavier Sholes est un type de clavier comportant une succession de lettres établie selon un rangement précis, soit Q, W, E, R, T, Y. En effet, c’est un type de qui est couramment utilisé par les personnes provenant des Etats-Unis. Il est également d’usage dans les pays d’Amérique latine.

A découvrir également : Les avantages d'un logiciel pour centre d'appel

Etant le plus ancien des types de clavier qui a été mis en place pour la saisie, il est vraiment ergonomique donc assez facile à utiliser. D’ailleurs, il y a des personnes vivant dans des pays francophones qui l’adoptent comme clavier principal.

Clavier azerty et qwerty : quelle différence ?

Lorsque vous prenez un clavier AZERTY et un clavier QWERTY, vous verrez plusieurs différences remarquables. Les personnes qui n’ont utilisé qu’un seul type de clavier n’arrivent pas à faire cette distinction.

Disposition des touches

La première différence entre un clavier AZERTY et un clavier QWERTY est rapidement remarquable au niveau de la disposition ou répartition des touches. En effet, les 6 premières lettres du premier type de clavier sont rangées dans l’ordre de A, Z, E, R, T, Y. Tandis que sur le second type de clavier, elles suivent le rangement Q, W, E, R, T, Y.

D’autre part, vous verrez que sur un clavier AZERTY, la lettre M se retrouve sur le côté droit de la lettre L. Par contre, elle est située à côté de N sur le clavier QWERTY. Hormis ces divergences, vous pouvez également remarquer des permutations entre les touches qui servent à saisir des ponctuations, des symboles ou caractères. Il s’agit entre autres des virgules et points.

Cependant, les dissemblances au niveau de ces deux types de claviers peuvent créer des problèmes de saisie pour les utilisateurs non habitués.

Conformité avec une langue spécifique

La différence entre le clavier AZERTY et le clavier QWERTY ne s’arrête pas seulement à la disposition des touches. En effet, vous pouvez également remarquer que chacun d’eux est conforme à une langue unique. Ainsi, le clavier QWERTY créé en 1860 est en parfaite conformité avec l’anglais. Par contre, le clavier AZERTY est de manière spécifique destiné à l’utilisation de la population francophone.

C’est pour cette raison que vous ne verrez pas la lettre << ç >> sur le clavier QWERTY car il n’est généralement pas destiné pour la saisie des caractères à accents. Toutefois, il faut préciser qu’il dérive directement du clavier QWERTY.

La différence la plus notable entre un clavier AZERTY et un clavier QWERTY s’avère être la disposition des touches. On peut également ajouter la conformité de chacun d’eux avec une langue précise. Toutefois, ce ne sont pas les seuls types de claviers que vous pouvez trouver de nos jours. Il existe par exemple le clavier QWERTZ qui est souvent utilisé par les allemands ainsi que les personnes qui parlent les langues de l’Europe centrale et de l’Est.