Passez à l’action maintenant !

Par la rue de « Plus tard », on arrive à la place de « Jamais »  – Proverbe espagnol

Il nous est à tous arrivé de remettre des tâches au lendemain et finalement ne jamais les accomplir ou avec beaucoup de retard. Cette pratique, que l’on nomme procrastination, influe directement sur notre bonheur. Personnellement, après une journée passée à ne rien faire, alors que mon planning était complet, je sens une certaine colère qui fait surface et je me dis que j’ai perdu encore une journée inutilement. Passer à l’action permet d’éviter les regrets et surtout de faire jaillir un sentiment d’accomplissement et de fierté. Alors quelles sont les méthodes à mettre en place pour éviter de procrastiner ?

 

 

Leo Babauta, auteur du livre The Power of Less, propose une méthode simple que j’ai mise en place et qui s’avère très pratique. Cette méthode est bien plus facile à mettre en place que la méthode GTD (Getting Things Done) et est, d’après moi, plus efficace. Voici les différentes étapes de cette méthode :

 

1. Fixez-vous un objectif principal

Le principe de cette méthode et d’avancer petit à petit en se focalisant sur un objectif à la fois. Il s’agit plus d’un but à accomplir qu’un objectif. Celui-ci doit avoir une durée de 6 mois à un an. S’il est plus long, essayez de le diviser afin qu’il n’excède pas un an. Sachez que plus vous avez d’objectifs, plus il y a de chances que vous n’en réalisiez aucun. Il suffit de voir les résolutions qu’on se fixe en début d’année. Vous savez comme moi que 99% de ces résolutions ne sont pas tenues.

Pour fixer votre objectif, je vous invite à lire l’article Comment bien fixer des objectifs.

 

2. Listez vos tâches

Notez sur une feuille de papier toutes les tâches que vous souhaitez accomplir. Une fois la liste établie, choisissez 3 tâches (et oui seulement trois !), celles qui sont les plus importantes, qui auront le plus grand impact pour vous. Ces tâches seront vos MIT (Most Important Tasks), c’est-à-dire, vos tâches les plus importantes. Il est essentiel qu’au moins une tâche soit rattachée à votre objectif annuel.

Attention, vos tâches doivent être courtes et réalisables en une journée. Si ce n’est pas le cas, divisez votre tâche en sous-tâches. C’est important de procéder par petites étapes pour éviter d’être découragé par un énorme travail. Il est toujours plus simple de réaliser quelque chose quand on voit le bout du tunnel.

Exemple : Si votre tâche est de créer un blog. Divisez celle-ci en sous-tâches. Cela peut être de trouver un thème, traduire un thème, installer WordPress sur votre hébergement, … Procédez par petites étapes.


3. Réalisez vos MIT avant de faire autre chose

Vos MIT, vos tâches les plus importantes, doivent être l’objectif principal de votre journée. Après vous être levé et avoir pris un petit déjeuner, lancez-vous dans la réalisation de celles-ci. C’est souvent le matin que votre concentration sera la plus forte. Effectuez toujours la tâche la plus compliquée en premier pour avoir un rythme decrescendo et aller du plus compliqué au plus simple.

Une fois ces tâches accomplies vous pourrez considérer la journée comme terminée et faire ce qui bon vous semble. Cela ne veut pas dire que vous devez arrêter de travailler, mais seulement que vos objectifs de la journée ont été atteints et que tout ce que vous accomplissez en plus est du bonus.

 

4. Évitez les distractions

Un point important est celui d’éviter toute distraction lors de la réalisation de vos MIT. Évitez de lire vos mails avant et pendant, d’aller sur Facebook, de consulter votre portable, … Il faut que vous vous investissiez à 100% dans vos tâches. Si durant une tâche vous vous connectez à Facebook, … votre cerveau aura besoin de temps pour se remettre à fond dans l’activité.

Si cela vous parait difficile, vous pouvez, comme moi, installer LeechBlock, un plugin Firefox qui permet de limiter l’accès à certains sites durant une plage horaire.

 

5. Offrez-vous une récompense

Après avoir réalisé vos MIT, offrez-vous une petite récompense. Vous pouvez prendre un verre avec des amis, regarder une série, … Ça peut paraître sans grand intérêt, mais sachez que ce geste vous motivera davantage à accomplir vos tâches.

 

6. Faites en une habitude

Mettre en place ce procédé peut s’avérer compliqué au début. Je vous invite à tester la méthode pendant 30 jours et ensuite de faire un bilan et de voir si cette méthode fonctionne pour vous. Un mois est le temps qu’il faut pour que cela devienne une habitude. Accrochez-vous bien au début, ça en vaut la peine, je vous le garantis 🙂

 

Si vous connaissez une méthode plus efficace ou que vous souhaitez partager votre expérience, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire !


« « 7 raisons de miser sur la qualité Avez-vous la fibre entrepreneuriale ? » »


8 commentaires à l'article “Passez à l’action maintenant !”

  1. Piotr dit :

    5. Offrez-vous une récompense

    L’auto-conditionnement de Pavlov ^^

  2. En plus de lister les taches et de les diviser, on peut faire des priorités.

  3. Ahhh la procrastination, mon sujet favori… Le seul livre que j’ai en 3 exemplaires dans ma bibliothèque Brian Tracy (Eat that frog – Avaler le crapaud). A mon avis la raison #1 de l’inaction, c’est tout simplement la peur de débuter, une fois que l’on a débuté, nous sommes généralement surpris de la facilité de la tâche…

    J’avais fait un post à ce sujet qui pourrait peut-être vous intéresser:

    goo.gl/vCmSa

    • Apwn dit :

      J’ai rajouté le bouquin à ma liste ! D’accord avec toi sur la peur de débuter. De plus je pense que c’est également lié au fait qu’on ne sache pas toujours par quoi commencer.

  4. Effectivement réussir à faire un découpage simple en mono tâches d’un objectif que l’on s’est fixé peut en rébuter plus d’un et empêcher le passage à l’action.

    Je pense que suivant la complexité de l’objectif, il est intéressant de placer entre l’objectif et les tâches à accomplir des sous objectifs qui sont faciles pour nous à atteindre.

    Cela évite de rentrer dans un effet « tunnel » où il y a beaucoup de tâches à accomplir avec d’atteindre son objectif principal et de se sentir démotiver sur la durée…

  5. C’est un peu cette méthode que je m’applique lorsque je ne suis pas au bureau et que je suis chez moi, pour travailler sur mes sites. Des fois, c’est un peu dur de s’y mettre, mais après l’objectif est d’être le plus efficace possible dans un minimum de temps imparti, et après c’est la récompense (TV, sortie…). La récompense est plus agréable lorsque l’on a le sentiment du devoir accompli 🙂

  6. Ansaita rahaa dit :

    Bonjour
    C’est claire qu’il faut que je me réveil un peu et je passe a l’action aussi merci pour l’article

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
7 raisons de miser sur la qualité

Vous possédez peut-être un blog ou envisagez d’en créer un ? Je vous invite vivement à créer un contenu de qualité...

Fermer