Avez-vous la fibre entrepreneuriale ?

Vous êtes peut-être sur le point de vous lancer dans une activité ou avez pour projet de le faire. Sachez qu’un entrepreneur est une personne qui réunit plusieurs caractéristiques. Contrairement au manager ou au salarié, entreprendre demande un réel investissement et n’est pas chose facile. En revanche, si vous y parvenez et créez votre entreprises les bénéfices sont nombreux. Etre son propre patron peut être le rêve de certains et le cauchemar d’autres.

 

Voici  4 caractéristiques de l’entrepreneur :


La prise de risque

Seuls ceux qui se risqueront à peut-être aller trop loin sauront jusqu’où il est possible d’aller – Thomas Stearns Eliot

L’entrepreneur est une personne qui n’a pas peur de se lancer et qui prend des risques. Lorsqu’il a une idée de business, il se lance. Bien sûr, il n’est pas fou et ne va pas non plus foncer tête basse. Il est conscient qu’on ne crée pas sur un coup de tête et qu’il faut étudier un minimum le marché.

La prise de risque fait partie de son quotidien, il remet sans cesse en question le statut quo et tente de nouvelles pratiques, méthodes, … Il effectue de nombreux tests et opte pour le plus résultat le plus concluent.

 

La saisie des opportunités

On obtient des résultats en exploitant des opportunités, non en résolvant des problèmes – Peter Drucker

L’entrepreneur voit des opportunités et les saisit. Il sait quand il y a quelque chose d’intéressant à faire dans un domaine ou quand une proposition ne se refuse pas. Il est à l’affut des opportunités.

Malheureusement, on est nombreux à se brider et à ne pas voir les opportunités qui s’offrent à nous. Il est nécessaire d’avoir une vision sur le long terme et de toujours se demander si une proposition peut nous être utile ou non. Elle n’aura peut-être pas de bénéfice immédiat mais elle peut rapporter gros sur le long terme.

 

L’innovation

L’innovation, c’est une situation qu’on choisit parce qu’on a une passion brûlante pour quelque chose – Steve Jobs

L’entrepreneur est une personne qui innove. L’innovation ne doit pas être énorme, mais c’est en proposant un petit plus, quelque chose qui le démarque de la concurrence, qu’il va réussir.

L’innovation peut permettre de apporter une solution à un problème, répondre à un besoin. Mais elle peut aussi créer de la demande sur un marché qui n’existait pas jusqu’ici (ce qu’on a pu observer avec l’arrivée de l’iPad).

C’est un levier qui va permettre à l’entrepreneur de décoller, il ne faut pas le négliger. Copier est rarement la bonne stratégie.

L’innovation n’est cependant pas toujours présente. Si une personne décide d’ouvrir une franchise, elle doit se plier à de nombreuses règles. La franchise peut-être une solution plus sûre et intermédiaire à la création pure et simple. Attention, ce n’est pas pour autant qu’il faut prendre la chose à la légère. Ouvrir une franchise demande un financement important et comporte également des risques.

 

La création

Pour tous, il faudra faire de la création une ambition, de l’invention une exigence, du nouveau une nécessité ! – Jacques Attali

Un entrepreneur va créer son entreprise, va créer de la richesse. Il peut proposer un produit révolutionnaire, des services inexistants jusqu’ici ou tout simplement apporter sa petite touche personnelle à un produit/service déjà existant … Bref les possibilités de création sont multiples.

C’est une étape inévitable, car pour se lancer, l’entrepreneur devra créer une entreprise.

 

Bien sûr il existe de nombreuses autres qualités qu’un entrepreneur peut posséder mais ces 4 caractéristiques sont essentielles à mes yeux.

Si vous connaissez un autre atout essentiel à l’entrepreneur, n’hésitez pas à le partager en commentaire.


« « Passez à l’action maintenant ! Ne vendez pas un produit, vendez du rêve ! » »


19 commentaires à l'article “Avez-vous la fibre entrepreneuriale ?”

  1. En effet tous le monde ne peut pas devenir entrepreneur, il faut avoir un certain goût du risque pour créer son entreprise.
    Les vrais entrepreneurs savent saisir les opportunités au bon moment et surtout s’investissent dans leur entreprise .

  2. Bonjour à toi et merci pour cet article sur l’entreprenariat… C’est vrai qu’il ne faut pas avoir peur de se lancer, moi même je suis en train d’y réfléchir très fortement, je souhaite devenir Freelance car je suis actuellement employé en informatique… Il n’y a que des avantages à priori… Mais il faut passer le pas et c’est le plus dur! Après, il faut dire également qu’il y a qand même des secteurs plus favorables que d’autres…

  3. L’entrepreneur est quelqu’un qui prend des risques ? Effectivement mais il existe une solution pour tester une activité de service sans prendre de risque. Le portage salarial permet à une ou plusieurs personnes de lancer leur activité en tant que salarié-entrepreneur, en gardant ainsi le statut de salarié et en conservant leur autonomie d’action.

  4. C’est vrai que tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur. Enfin beaucoup aussi ne le veulent car c’est pas confortable. Ce qui d’ailleurs peut se comprendre. Dans un monde où les lois du marché évoluent rapidement il peut devenir stressant de vouloir constamment s’adapter.

    Je pense que d’innover ne suffit plus, le meilleur des produits, s’il n’est pas mis en valeur correctement ne se vendre jamais. D’ailleurs l’innovation peut aussi avoir un point négatif.Avoir un produit trop innovant peut faire peur, car les gens on besoin d’un temps d’adaptation

  5. Ah oui, pour ceux qui n’ont pas le goût du risque, il ne vaut mieux pas s’y tenter!

  6. le gout du risque est important. Mais il ne faut pas oublier qu’il est nécessaire de savoir juger l’importance du risque. Trop souvent j’entends des discours me disant que pour être entrepreneur il faut être une tête brulée.

    • Apwn dit :

      Non effectivement, être entrepreneur ne signifie pas courir la tête baissée dans un projet sans même avoir étudié un minimum le marché avant.
      Il faut quand même avoir un plan/idée de ce qu’on veut créer, où en va.

      Sinon concernant l’innovation c’est vrai qu’il faut savoir vendre son produit après. Il faut prendre exemple sur Steve Jobs, innover ce n’est que la moitié du boulet. La seconde partie sont les Keynotes qu’il donne 😉

      • si tu prends l’exemple de apple. Son concurrent Archos est une boîte qui a largement innové à l’époque. Si je dis pas de betises il avait des écrans en couleurs bien avant les ipod d’apple.
        Des mini tablettes ca fait des années qu’ils en ont une. Mais archos est une boîte qui n’a pas su communiquer sur ces produits. Et c’est pour ca que ca marche bien moins bien que pour apple. Il y a aussi qu’ils ont des produits qui ne correspondent pas au marché. ils ont trop visé le milieu geek…

  7. Je ne sais pas si c’est voulu, ou si c’est pour laisser la porte ouverte aux commentaires, mais il me semble qu’il y a pas mal de qualités ou de facteurs importants qui sont passés sous silence : par exemple, indépendance d’esprit, détermination, courage, créativité, qui sont plus à chercher du côté des traits de caractère que de la stratégie entrepreneuriale.

    • Apwn dit :

      Effectivement il y a plein d’autres traits de caractères de l’entrepreneur. Mais je pense qu’il existe aussi une multitude de profils différents. C’est pourquoi j’ai décidé de limiter l’article à 4 caractéristiques qui me paraissent essentielles 😉

    • ce serait un peu long de lister tous les traits de caractères importants pour un entrepreneur.
      Le problème de ce traits de caractères c’est qu’ils sont difficiles à expliquer. exemple: etre courageux. C’est un terme trop abstrait, car tout le monde est courageux. Donc tout le monde se reconnaitra dans ce genre de descriptions.
      C’est souvent le problème qui se pose que l’on retrouve dans beaucoup de livres ou articles.

  8. La vision sur le long-terme est une donnée très importante, combinée à la régularité et à la persévérance en matière de blogging par exemple.

  9. maeva dit :

    Etre entrepreneur n’est pas un sésame réservé à une élite ! Bon nombre d’employés seraient capables de monter leur entreprise s’ils étaient bien informés ! La France fonctionne sur un système dépendant des fonctionnaires donc on encourage peu les gens à se lancer mais grâce à des statuts comme auto-entrepreneur les choses changent !

  10. mettre sur pied un produit ou un service pour moi nécessite de l’esthétique ; de la fonctionnalité , de l’innovation/créativité ,de la réduction des couts , de la solidité/durabilité et la fiabilité. ainsi, « ceux qui réussisse ne font pas des choses différentes mais ont une manière différente de faire les choses » tout en sachant que le succès dans les affaires se compose en probabilité de 0.1 en inspiration et de 0.9 en transpiration.

  11. Je tombe sur cet article au moment ou je finalise mon Business Plan, il est clair que entrepreneuriat doit être une vraie passion, une envie de monter un business, de créer de la richesse et surtout de relever des challenges !

  12. Je rajouterais qu’il faut surtout savoir se remettre en question et être persévérant.

    De plus, il faut être capable de changer de cap très vite si telle ou telle chose ne marche pas comme on l’avait prévu ce qui est très souvent la cas.

  13. Ce que j’ai appris de ma propre expérience est la suivante: ne jamais se détendre, à chaque instant tout peut changer de façon inattendue.

  14. le tout repose sur le long terme c’est sur, après tout le monde n’a pas la fibre je pense, il faut aimer sa !!

  15. roger dit :

    je suis d’accord sur certain point mé celui de maeva on dépent des fonctionnaire maleureusment et je pense que le statut de l’auto entrepreneur c’est fait trop vite car il y a beaucoup qui on tout quitter pour ce méttre a leurs compte moi et ma partenaire on veux tout faire pour y arriver mes il y a des étape a ne pas oublier quand mémme

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Passez à l’action maintenant !

Par la rue de « Plus tard », on arrive à la place de « Jamais »  - Proverbe espagnol Il nous est à...

Fermer